Journée de la Radio Mondiale Adventiste au Gabon

Posted on Mars 30 2021


L’Église Adventiste a célébré la journée internationale de la Radio Mondiale Adventiste le sabbat 13 Mars 2021. En effet, durant ce sabbat une offrande spéciale a été faite pour soutenir la Radio Mondiale Adventiste. Le thème retenu pour cette année est "un pouvoir plus grand que la sorcellerie." Ce thème tiré du témoignage du commandant Liam qui, s'étant fait beaucoup d'ennemis au fil des ans, décide pour sa protection et celle de sa famille, avoir recours à l'assistance d'une sorcière. Celle-ci était une sorcière hors père, et il ne comptait que sur elle pour sa survie. Mais après avoir écouté des émissions de la Radio Mondiale Adventiste la sorcière dit au commandant : « Cette femme que vous écoutez à une magie plus puissante que la mienne - je veux une partie de ce pouvoir ! Cela me donne un étrange sentiment de paix que je n'avais jamais ressenti auparavant. Comment puis-je également recevoir ces messages ? »
  C’est dans le cadre de ce sabbat spécial dédié à la Radio Mondiale Adventiste que l’Union Mission de l’Afrique Centrale a organisé un évènement virtuel en collaboration avec la Mission du Gabon. L’invité spécial de ce programme était l’ancien Abraham Bakari, directeur de la communication à l’Union Mission du Cameroun. Au cours de ce programme, beaucoup de témoignages ont été faits dont celui de frère Tapo Christ, directeur associé de Radio Mondiale Adventiste, station de Libreville, Gabon, de sœur Noelline Badila et bien entendu, celui de pasteur Tony Ogouma, directeur de la communication de l'Union Mission de l'Afrique Centrale. Ce dernier témoignage relate l'histoire de la conversion du Commandant Liam et de la sorcière qui s'est faite par le ministère de la radio.

[Photo: Abraham Bakari, Directeur de la Communication de lÚnion Mission du Cameroun]
  Après ces différents témoignages, l'occasion fut donnée à Ancien Abraham Bakari qui, dans son exposé a fait l'historique de la radio comme puissant moyen d'évangélisation au plan international et en Afrique centrale de façon particulière. Dans sa présentation, ancien Bakari a relevé que pour faire une évangélisation effective et qualitative par la radio, il faut une programmation professionnelle et des ouvriers consacrés. Poursuivant l'historique de la radio, il a relevé que " le ministère de la radio en Afrique Centrale a commencé en 1963 au Cameroun bien avant le début des premières émissions de la Radio Mondiale Adventiste en 1971." Le ministère de la radio s'est ensuite étendu jusqu’au Gabon, au Congo et au Tchad grâce au missionnaire Aimé Henry Cosendai et selon le conférencier, deux tiers des membres de l'église Adventiste du Septième Jour au Cameroun doivent leur conversion grâce au ministère de la radio. Il a par ailleurs noté que, pour que le message diffusé soit effectif, il faut des hommes et des femmes consacrées, car le rôle de la radio est de restaurer et de conduire les êtres humains déchus au Seigneur. " En harmonie avec la philosophie de la Radio Mondiale Adventiste, nous devons créer des ponts d'espoirs et conduire les hommes et les femmes à Christ" a-t-il souligné.       

Par Tony Ogouma
Directeur de la Communication 

0 comments

Add Comment
 

Add your comment

To add a comment you need to login or register.