Seventh-Day Adventist Church

West-Central Africa Division Seventh-day Adventist Church

Menu

Les femmes adventistes en mode COFACES IX

Posted on Sep 25 2019

CENTRE ET SUD CAMEROUN (FCS): Les femmes adventistes en mode COFACES IX


[Photo: Photo de famille à la cloture]

Le Congrès des Femmes Adventistes du Centre et Sud (COFACES) a passé sa 9e édition du 18 au 25 août 2019 à Mintom, un arrondissement du département du Dja et Lobo dans le Sud.

Plus de 500 femmes ont bravé le parcours de combattant qui mène à Mintom, une coquette contrée située à plus de 350 km de Yaoundé et vers la frontière avec le Congo-Brazzaville. Il faut aimer Dieu pour faire un tel déplacement. Le mauvais état de la route entre Sangmélima et Djoum n’a pas découragé les congressistes venues de toute la FCS. La fatigue était lisible à ces arrivées tardives jusqu’au petit matin.

Le pasteur président de la FCS, Nko’o Mendouga Ferdinand précise que « la particularité de ce congrès est la participation des invités de marque : nos amis les Pygmées. » Effectivement, neuf couples des Bakas, comme on doit les appeler, ont reçu des cadeaux spéciaux à l’occasion d’un mariage collectif organisé par l’Église Adventiste de la localité. La présence du Sous-préfet qui collabore très bien avec la Mairesse de Mintom, Mme BEKONO née AKETE ENDAMAN DIBOL, une Adventiste engagée, a rehaussé l’éclat de cet événement. Les deux ont prononcé leur discours très émouvant lors de la cérémonie d’ouverture à l’esplanade de la commune de Mintom.


[Photo: MIFEM avec orphelins de Mintom]

La semaine passée au cœur de cette cité de Mintom a impacté positivement les habitants. Les femmes ont apporté des dons aux orphelins et elles ont marché pour sensibiliser contre les violences faites aux femmes. Elles ont livré des rencontres de football pour passer des moments hors des murs du Lycée Technique de Mintom qui abrite les congressistes.


[Photo: MArche dans la ville de Mintom]

[Photo: Pasteur Assembe a marché]

Comme le dit Rosalie Agone Essama, directrice des Ministères de la Femme (MIFEM) de la FCS, « Notre thème, Femmes pour Christ, femme de discernement, traduit le désir de se concentrer à l’écoute des enseignements divins. » Elles ont reçu ces enseignements par des études, des ateliers et des séances de prière. Le pasteur Assembe Valère, président de l’Église Adventiste au Cameroun, a conduit ces moments de dévotion. La cure d’âme a eu une bonne place lors de ce congrès avec l’appui de plusieurs pasteurs présents au congrès. Il y avait aussi une dizaine d’ateliers portant entre autres sur la prière, le jeûne, le silence de Dieu, l’intercession, la foi, la louange.

[Photo: Cadeau d'un des couples Baka]

[Photo: Accueil d'un des couples Baka]

[Photo: MIFEM Cadeau d'un des couples Baka]

[Photo: Mme le Maire et le Sous Préfet décorés]

[Photo: Accueil d'un des couples Baka ]

De riches enseignements sur le discernement ont touché parmi tant d’autres sujets le criblage, les faux prophètes, le combat spirituel, le premier amour ou encore l’écoute de Dieu. Les conseils sur la santé, des dépistages de diabète et des hépatites, les ateliers pratiques d’agriculture ont aussi eu une juste place dans le programme des congressistes. La clôture du congrès s’est faite en présence de toutes les autorités de la ville qui ont reçu des médailles et cadeaux des femmes adventistes. Les délégations songent déjà au retour. Ces femmes vaillantes ont dû pousser leurs véhicules pour les sortir des nombreux bourbiers. Elles savent que c’est un passage qui mène à la maison.

 

Abraham BAKARI

Cameroun

0 comments

Add Comment
 

Add your comment

To add a comment you need to login or register.