Seventh-Day Adventist Church

West-Central Africa Division Seventh-day Adventist Church

Menu

QUATORZIEME REUNION DE FIN D'ANNEE A GRAND BASSAM EN COTE D'IVOIRE, 2017

Posted on Nov 06 2017

DIVISON DE L’AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE

QUATORZIEME REUNION DE FIN D'ANNEE A GRAND BASSAM EN COTE D'IVOIRE, 2017.

06 Nov 2017 | Grand Bassam, Cote d'Ivoire | Editeur

Photo de famille.

La Division de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Eglise Adventiste du Septième Jour a tenu sa réunion de fin d’année à Grand-Bassam du 28 au 31 octobre 2017. Les participants venus des 22 pays de la Division se sont rencontrés à AfrikLand Hôtel pour évaluer les activités passées et planifier pour la future année.

Sous la conduite des administrateurs de la Division et des leaders de la Conférence Générale venus pour la circonstance, les délégués réunis en session ordinaire ont débatu d’importants sujets relatifs à l’église dans son emsemble, mais surtout à l’évangélisation en particulier. Après analyses des différents rapports et observations, tous les participants ce sont mis d’accord, dans un élan de determination, à aller de l’avant par la mise en palce des structures permettant d’annoncer les messages des trois Anges (Révélation 14: 6-14), de faire des disciples pour  Christ et de préparer le monde pour le retour de Jésus.

Cette quatorsième assamblée a réuni 92 participants venus de la Conférence Générale, de la Division, des Unions et Institutions et elle a aussi enregistré la participation des laïcs. Le thème de cette rencontre était: “Fidèle à sa Parole”. Les principaux orateurs venus de la CG, les Anciens Billy Biaggi, John Thomas et Tim Aka, ont donné une nouvelle impulsion aux différentes activitiés qui se sont déroulées à  travers leur leadership.

Bien avant la fin du council, des nominations ont été faites dans deux Unions. Il s’agit des Unions Missions de l’Est du Sahel et de l’Afrique Centrale. Le Secrétaire Exécutif de l’Union de l’Est du Sahel, Pasteur Djossou Komlan a été nommé Président en remplacement de Pasteur Salomon Assienin qui, lui devient Président de L’Union de l’Afrique Centrale en remplacement de Pasteur Parfait Joseph qui en était jusque-là le Président. Pasteur Kra Emmanuel, Directeur de Communication, de la Liberté Religieuse et des Relations Publiques devient Secrétaire Exécitif de son Union.

Au cours de cette assemblée, une conférence de presse s’est tenue et trois de nos leaders, Pasteur Elie Weick-Dido, Président de la Division, Pasteur Biaggi, Vice-Président de la Conférence Générale et Professeur Tayo Ademola, Recteur de l’Université de Babcock, se sont prêtés aux questions des journalistes et y ont apporté des réponses permettant de mieux connaître l’Eglise et ce qu’elle fait pour les populations. Selon Pasteur Weick, “ Il y a des données qui dépendent des circonstances et des situations dans le monde. Le monde est en émoi, et nous devons plus accentuer nos efforts sur les zones déshéritées, consolider notre système éducatif parce qu’il nous faut aider les gouvernements dans ce sens. Pour y parvenir, il nous faut de nouvelles écoles, des hôpitaux…Et c’est justement pour cela que nous envisageons venir en aide aux populations meurtries de l’Ouest Ivoirien avec un don de trois conteneurs de médicaments”. Le Président Elie a aussi rappelé certaines actions faites par l’Eglise, savoir les dernières cérémonies de déparasitage qui ont eu lieu dans les communes de Marcory et d’Abobo où plus de 17000 enfants ont été déparasités.

Prenant la parole, Pasteur Biaggi a mis l’emphase sur l’importance du message de l’Eglise Adventiste. “Notre message est un message d’espoir et d’espérance. Il nous faut admettre certaines réalités en ce monde. Certaines nouvelles ne sont pas bonnes. Tous courent après les biens de ce monde. Beaucoup de personnes pensent que pour être accomplis il faut avoir le pouvoir, accumuler les connaissances et les richesses. Mais nous, nous pensons que pour être accomplis, il faut avoir de l’espoir”.  Pour Pasteur Biaggi, l’espoir est la chose la plus importante que nous devons tous rechercher auprès de notre Seigneur, car beaucoup ont des comptes en banques bien fournis, cependant ils sont vides et ne sont pas satisfaits. Pour pallier à ce vide, l’Eglise Adventiste apporte, à travers ADRA, ONG d’aide et de développement, de l’aide aux personnes sinistrées. Elle utilise aussi son système éducatif, ces hôpitaux et ses universités pour impacter la connaissance et les valeurs éthiques.

Parlant du système éducatif adventiste, Professeur Tayo a expliqué aux hommes de la presse la place importante que tient l’éducation au sein de l’Eglise Adventiste. “ Dieu désire que nous sortions de notre ignorance”. Il est de notre devoir d’informer les gens au lieu de les déformer. Pour lui, “Quand on a la connaissance, on a le pouvoir de vaincre les maladies et l’ignorance”. Entant que première université privée au Nigéria, l’Université de Babcock a toujours maîtrisé les problèmes relatifs aux différences de cultures, de nationalités et de religions. “Nous acceptons les personnes des autres confessions religieuses, seulement lorsque vous êtes au sein de l’institution, vous devez respecter les règles et préceptes auxquels tout étudiant est soumis” selon le Recteur.  

                                                                                                                                                                                                                                                                               Editeur